Institut de recherche biomédicale
     
    Vous êtes ici : Accueil / L'Institut / Actualités / L'équipe de Julie Chaumeil

    L'équipe de Julie Chaumeil

    •  
    Epigénétique et organisation nucléaire dans la recombinaison et le développement

    L’équipe ATIP-Avenir « Epigénétique et organisation nucléaire dans la recombinaison et le développement », dirigée par Julie Chaumeil, a rejoint il y a quelques mois le département "Développement, Reproduction et Cancer».

    JulieCHaumeil_InstitutCochin_DRC-Crédits G.KazazJulie explore les relations fonctionnelles entre l’organisation tridimensionnelle du noyau cellulaire, les modifications de la fibre chromatinienne permettant la compaction plus ou moins grande de l’ADN, et la régulation de l’expression et de la recombinaison V(D)J des gènes des récepteurs antigéniques, au cours du développement des lymphocytes T, et dans la prévention des aberrations chromosomiques à l'origine de lymphomes et leucémies.

    Au cours de son doctorat et son post doctorat, Julie Chaumeil a développé des outils combinant des techniques d’immunomarquages et de FISH sur ARN et ADN, techniques qui font désormais référence. Dans le laboratoire de Jane Skok (New York, USA), elle a acquis une solide expertise en analyses génomiques à grande échelle, notamment les approches « C » (Capture de Conformation Chromosomique). Ses compétences, associées à l'expertise en bioinformatique de l’équipe de Valentina Boeva (depuis leur rencontre à l’Institut Curie) et de la chromatine et de l’épigénétique des équipes de Benoit Miotto, Daniel Vaiman et Marco Pontoglio, lui permettront de disséquer le rôle de l'épigénétique et de l'organisation nucléaire dans la régulation de l’expression, la recombinaison et la réparation, à la fois au niveau de la cellule unique (microscopie 3D, imagerie sur cellule vivante, microscopie à haute résolution) et sur des analyses à haut débit sur génome entier.

     

    Quelles sont les récentes contributions de Julie Chaumeil ?

    • Description de l’implication de mécanismes épigénétiques (changements chromatiniens, ARNs non-codants et organisation nucléaire) dans la régulation de l’expression des gènes (Chaumeil et al, 2002, 2006, 2011) et de la recombinaison V(D)J des gènes des récepteurs-antigéniques (Chaumeil et al, 2013a, 2013b).
    • Dissection des mécanismes de régulation de la recombinaison V(D)J et de la différenciation des lymphocytes (Collins et al, 2011 ; Deriano, Chaumeil et al, 2011 ; Johnson, Chaumeil et al, 2012 ; Dose et al, 2014).
    • Dissection de l’architecture tridimensionnelle des gènes des récepteurs-antigéniques dans le noyau et son implication dans la régulation de la recombinaison V(D)J (Chaumeil et al, en préparation).
    • Optimisation de techniques combinées d’immunofluorescence et hybridations in situ fluorescentes (RNA et DNA FISH) (Chaumeil et al, 2004, 2008, 2013c).
    • Rôle fonctionnel de l’organisation nucléaire et de l’environnement chromatinien dans la régulation de la recombinaison V(D)J et le maintien de l’intégrité du génome (Projet ATIP-Avenir).

     

    Julie Chaumeil assure également des fonctions d’enseignement en licence et master (ENS et universités Paris Descartes, Paris Diderot et Pierre et Marie Curie)

    Eralda SalatajPour son installation à l’institut et la réalisation de ses projets, l'équipe de Julie Chaumeil a reçu le soutien de l'Institut Cochin, d’une ATIP-Avenir et d’une subvention Fondation ARC. Une post-doctorante, Eralda Salataj, et un étudiant en master 1 la rejoindront très prochainement.

    Plus d’information sur la page web de l’équipe

    Mots-clés associés :