Institut de recherche biomédicale
     
    Vous êtes ici : Accueil / La Recherche / Infection, Immunité, Inflammation / Equipe V. Witko-Sarsat / Le neutrophile dans la mucoviscidose

    Le neutrophile dans la mucoviscidose

    •  

    le mardi 11 octobre 2016, nous avons eu la visite des personnes de l'association vaincre la mucoviscidose

     

    Le neutrophile dans la mucoviscidose

    La mucoviscidose est caractérisée par une infection chronique par Pseudomonas aeruginosa et une inflammation pulmonaire au cours de laquelle les neutrophiles ont un potentiel excessivement délétère. Les neutrophiles dont les mécanismes d'activation sont dérégulés sont maintenant considérés comme des cibles thérapeutiques afin de contrôler cette inflammation pulmonaire.

    Référence :

    • Witko-Sarsat V. Neutrophils in the innate immunity conundrum of cystic fibrosis: a CFTR-related matter? J Innate Immun. 2013;5(3):195-6.
    • Marteyn BS, Burgel PR, Meijer L, Witko-Sarsat V. Harnessing Neutrophil Survival Mechanisms during Chronic Infection by Pseudomonas aeruginosa: Novel Therapeutic Targets to Dampen Inflammation in Cystic Fibrosis. Front Cell Infect Microbiol. 2017 Jun 30;7:243.

    Nos travaux ont pour but de comprendre les mécanismes qui contrôlent l’activation et la mort des neutrophiles dans la mucoviscidose.

    Nos études sont menées en collaboration avec le Pr Pierre-Régis Burgel et le Dr Clémence Martin dans le service de Pneumologie de l’Hôpital Cochin.

    Les travaux de recherche sont soutenus par l'association Vaincre la Mucoviscidose et l’association ABCF2 Mucoviscidose.Nous avons reçu au laboratoire avec beaucoup de plaisir la visite du Dr Paola De Carli, directrice scientifique de Vaincre la Mucoviscidose et son comité scientifique.

     

    Le neutrophile est une cellule clé dans l’inflammation pulmonaire associée à la mucoviscidose

    Schéma récapitulatif des différents mécanismes génétiques et immunologiques pouvant participer à l’inflammation pulmonaire dans la mucoviscidose et mettant en jeu différents types cellulaires. La mucoviscidose est caractérisée par une mutation dans la proteine CFTR (Cystic Fibrosis Transmembrane Conductance) qui est un canal chlorure. Un défaut d’activité du CFTR dans la cellule épithéliale conduit à un épaississement des sécrétions bronchiques, à des infections bactériennes et une inflammation chronique dominée par les neutrophiles. Leur persistance dans les poumons aboutit à une insuffisance respiratoire.

     

    Les neutrophiles de patients atteints de mucoviscidose ont une survie exagérée due à une augmentation de l’expression de PCNA

    Dans notre équipe, nous avons observé que les neutrophiles de patients atteints de mucovicidose ont un retard d'apoptose associé à une expression accrue de PCNA, favorisant leur persistance sur le site inflammatoire. De façon intéressante, l'inhibition de PCNA par un peptide p21 permet de rétablir une apoptose normale.

     

     

     

    Favoriser l'apoptose des neutrophiles dans la mucoviscidose : une nouvelle voie thérapeutique ?

    Dans la même ligne thérapeutique, nous avons montré que la Roscovitine, inhibiteur synthétique des cyclines dépendantes des kinases déclenche l'apoptose des neutrophiles dans la mucoviscidose et rétablit une apoptose semblable à celle des donneurs sains (Moriceau et al J innnate Immunity 2009).

    La roscovitine est actuellement testée dans un essai clinique chez les patients atteints de mucoviscidose

     

     

     

    Equipes du département