Institut de recherche biomédicale
     

    La O-GlcNac glycoyslation

    La O-GlcNAc glycoyslation : un mécanisme de régulation de l’activité des protéines en fonction de l’état nutritionnel.

     

    O-GlcNAc 


    La O-GlcNAc glycosylation est une modification post-traductionnelle réversible, qui implique l’addition de N-Acétyglucosamine sur les résidus sur sérine ou thréonine de protéines cytosoliques ou nucléaires.
    La O-GlcNAc glycosylation régule la localisation, la stabilité ou l’activité des protéines en fonction de l’environnement nutritionnel de la cellule.

    En effet, 2 à 3% du glucose qui entre dans la cellule est dirigé vers la voie de biosynthèse des hexosamines et conduit à la production de l’UDP-GlcNAc . L’UDP-GlcNAc est le substrat utilisé par l’OGT pour réaliser la O-GlcNAc glycosylation des protéines. La réaction inverse est catalysée par l’O-GlcNAcase.


    Des altérations de O-GlcNAc glycosylation ont été impliquées dans des pathologies humaines comme le diabète, l’obésité et le cancer. Ces modifications semblent notamment participer au phénomène de glucotoxicité associé à l’hyperglycémie chronique.


    Pour revue :
    Issad, T. and Kuo, MS (2008) Trends Endocrinol. Metabol. 19(10): 380-389.