Institut de recherche biomédicale
     
    Vous êtes ici : Accueil / Les Plateformes / Plateforme Biomécanique de la Cellule : BioMecan'IC / Pour aller plus loin... / Comment les cellules organisent-elles leurs organites et cytosquelette en cas de contrainte de forme ?

    Comment les cellules organisent-elles leurs organites et cytosquelette en cas de contrainte de forme ?

    Peut-on les contraindre à évoluer dans un espace défini ?

    Ces deux questions différentes du point de vue de leur objectif scientifique conduisent au même problème technique. Contrairement à la fonctionnalisation homogène décrite plus haut, la solution sera ici de réaliser une fonctionnalisation sélective du substrat de culture : de formes et d'aires très définies. Ce sera réalisé par la micro-impression des molécules d'adhérence afin de dessiner des formes telles que des carrés, des lignes droites ou cassées... La micro-impression est mise au point en collaboration avec Fabienne Régnier (équipe de Clotilde Randriamampita) et utilise deux techniques : par "tampon encreur" (Figure 1) et par "deep UV" (Figure 2). La figure 3 illustre deux exemples d'applications de la micro-impression.