Institut de recherche biomédicale
     
    Vous êtes ici : Accueil / L'Institut / Actualités / MoFlo Astrios

    MoFlo Astrios

    •  
    Astrios pour les intimes, le « petit » dernier de la plateforme CYBIO

    Le nouveau trieur de cellules MoFlo Astrios (Beckman) offre ses services sur la plateforme CYBIO depuis le début de l’année

     

    Trieur de cellules MoFlo Astrios

    Imposante opération de grutage

    Son arrivée a été mouvementée : grutage nécessaire pour lui faire atteindre le 8ème étage du bâtiment Gustave Roussy, premiers jours en « kit » en attendant de rejoindre une pièce au sol suffisamment renforcé pour l’accueillir monté, puis rapatriement dans son L2 de destination une fois l’ajout de poutrelles sur le plafond inférieur et l’installation d’un climatiseur adapté !

    La plateforme CYBIO peut désormais proposer de trier des organismes de classe 2 (classe 3 fixés), des virus, voire des billes !

     

    Quelles sont les particularités de l’Astrios ?

    • 7 lasers dont 1 dans l’UV (applications : cycle cellulaire, marqueurs ADN, etc.)
    • 42 PMT (photomultiplicateurs) dont 27 simultanés possibles (maximum 18 sur les autres analyseurs)
    • Tailles des buses très étendues : 50 à 150 µm (OK par exemple pour des hépatocytes)
    • Vitesse de tri très augmentée (20 000 à 30 000 évènements/sec, 10 000 sur l’ARIA3)
    • Jusqu’à 6 fractions simultanées (4 sur l’ARIA3, 2 sur le FACSJazz)

     

    Muriel Andrieu (IR INSERM, responsable de la plateforme) et Emmanuelle Näser (AI CNRS)  sont les seules à avoir l'expertise nécessaire pour piloter parfaitement ce bolide. Après le lancement du tri, le trieur n'a pas besoin de surveillance permanente, car en cas d’arrêt impromptu, les échantillons sont protégés.

    Les premiers utilisateurs apprécient le gain de temps (la viabilité des cellules s’en ressent sensiblement), les possibilités nouvelles : tri de très petits (virus) ou très gros éléments (hépatocytes), de 6 populations différentes simultanément (au lieu de 4 jusqu’ici).

     

    Alors, quel trieur choisir ? Astrios, ARIA3 ou FACSJazz ?

    Selon les caractéristiques des échantillons : fragilité, taille (buse spécifique), "couleurs" utilisées, quantité de cellules (ou autres), protection des utilisateurs, etc. Le personnel de la plateforme CYBIO est à la disposition des utilisateurs pour bien les conseiller.

    L'acquisition de cet équipement, d'un coût d'environ 600 K€, a demandé le montage d'un dossier sophistiqué ; il a été co-financé par le DIM Biothérapies de la région Ile de France, par un Fonds Européens de Développement Régional (FEDER) et par l’Institut Cochin.

     

    Contact

    Responsable de la plateforme CYBIO :

    Email de la plateforme :

    Mots-clés associés :