Institut de recherche biomédicale
     
    Vous êtes ici : Accueil / L'Institut

    L'INSTITUT COCHIN : un centre de recherche fondamentale et translationnelle au service de la santé humaine

    L’Institut Cochin est un des premiers Centres français de Recherche biomédicale pluridisciplinaire, il est placé sous la co-tutelle administrative de l’Inserm (U1016), du CNRS (UMR 8104) et de l’Université de Paris (UMR-S1016). L’Institut est implanté sur le site de l’Hôpital Cochin-Port-Royal (AP-HP Centre), au sein de 5 bâtiments (Méchain, Gustave Roussy, Faculté Cochin, Hardy et Cassini).

      

    Gouvernance

    Bureau de direction

    Un comité scientifique externe conseille l’Institut Cochin depuis 2013, il est constitué de 15 chercheurs internationaux leaders dans leur domaine, et présidé par Eric Gilson.

      

    Missions

    • Elucider les mécanismes biologiques des principales voies physiologiques et pathologiques, allant des études moléculaires et cellulaires les plus fondamentales à la recherche translationnelle
    • Multiplier les échanges et les collaborations entre les équipes de l'Institut Cochin et les services cliniques de l'hôpital Cochin/AP-HP Centre, renforcer les réseaux « de la paillasse au lit du malade »
    • Accélérer le transfert technologique vers les sociétés pharmaceutiques / biotechnologiques et la clinique
    • Développer des technologies de pointe au service des chercheurs
    • Transmettre les connaissances et compétences par une forte implication dans l'enseignement et le tutorat
    • Faire connaître nos travaux et la démarche scientifique au plus grand nombre via des actions d’ouverture de nos laboratoires.

      

    L’Institut Cochin en chiffres

     

     

    Organisation

    L’Institut Cochin est organisé en trois départements scientifiques, chacun constitué de 10 à 17 équipes, et un département technologique

    • Développement, Reproduction, Cancer (DRC) : Infertilité et maladies placentaires, développement embryonnaire, cancers solides et hématologiques, différenciation cellulaire, cellules souches
    • Endocrinologie, Métabolisme, Diabètes (EMD) : Homéostasie et maladies métaboliques : diabètes, obésité, stéatose, surcharge en fer, maladies endocriniennes, microbiotes
    • Infection, Immunité, Inflammation (3I) : Interactions hôtes-pathogènes (virus, bactéries, parasites), réponses immunitaires locales et systémiques, vaccinologie, immunothérapies, maladies inflammatoires ou auto-immunes
    • Plateformes technologiques : depuis sa création, l’Institut Cochin a beaucoup investi dans le développement de plates-formes technologiques performantes et innovantes, au service de ses équipes, ainsi que de l’ensemble des équipes de l’Université et d’équipes extérieures publiques ou privées :

    Recombinaison homologue, Transfert d'Embryons et Cryoconservation (PRHTEC)

    Histologie, Immunomarquage & Microdissection laser (HistIM)

    Imagerie du vivant (PIV)

    Imagerie cellulaire : Microscopie électronique

    Imagerie cellulaire : microscopie photonique (IMAG'IC)

    Protéomique (3P5 Proteom'IC)

    Cytométrie et Immunobiologie (CYBIO)

    Génomique & transcriptomique (GENOM'IC)

    Plateau technique : biomécanique de la cellule (BioMecan'IC)

    Métabolisme et homéostasie énergétique (Metabol'IC)

      

    Historique de l’Institut Cochin

    L’Institut Cochin a été créé le 1er janvier 2002 comme un Centre de recherche biomédicale pluridisciplinaire, affilié à l’Université de Paris 5, l’INSERM et le CNRS, placé sous la Direction d’Axel Kahn. Cette création a constitué à l’époque une réponse originale et un soutien important à la volonté d’une douzaine de laboratoires indépendants, de l’INSERM et du CNRS (déjà regroupés depuis 1990 dans une structure de type fédératif, l’Institut Cochin de Génétique Moléculaire (ICGM) dirigée par le Professeur Jean-Paul Lévy), de se fondre dans la même structure administrative capable d’offrir à son personnel (constitué d’environ 500 personnes) un environnement scientifique et technologique de très haut niveau.

    Jusqu’en 2009, l’Institut Cochin a constitué le cœur de l’Institut Fédératif de Recherche Alfred Jost (IFR 116), aux côtés notamment du laboratoire INSERM U561 (Directeur C. Boitard) sur le site Saint-Vincent de Paul et de plusieurs Equipes d’Accueil universitaires sur le campus Cochin.


    L’Institut Cochin a été renouvelé pour 5 ans le 1er janvier 2019.